Relaxez vous en famille : Séance de relaxation pour enfant

Voici une petite séance de relaxation pour vos enfants et vous :

Les lignes qui suivent sont à lire à votre enfant de façon calme et apaisée…

  • « Commence par fermer les yeux, pas trop fort, juste bien pour laisser venir le calme »
  • « Essaye de ressentir ta respiration : il y a de l’air qui entre par le nez ou par la bouche, puis il y a de l’air qui ressort par ton nez ou par ta bouche ». (Faites le aussi afin qu’il puisse aussi entendre votre respiration, sans que cela soit trop forcé)
  • « Maintenant on va s’amuser à sentir que l’air peut entrer jusque dans ton ventre. Quand l’air pourra aller partout, tout ton corps pourra bien se reposer et tu sais que quand on est reposé on arrive encore mieux à faire les choses »
  • « Tu gardes les yeux fermés et tu imagines (comme si tu avais des images dans ta tête) que ton ventre est un ballon. Tu gonfles tout doucement ton ventre ballon à chaque fois que l’air rentre dans ton corps. Quand l’air ressort par ton nez ou par ta bouche, ton ventre ballon se dégonfle tout tout doucement. Et tu recommences comme ça… c’est très bien. Dans l’air il y a du calme et le calme vient remplir tout doucement le ballon ».
  • « Tu vas continuer à respirer comme ça et à gonfler ton ventre ballon d’air calme. Tu vas continuer et tu ne vas même plus penser à ta respiration. Dans ton corps il y a comme une petite fée. Et cette petite fée elle sait exactement la façon dont il faut doucement remplir ton ventre ballon d’air calme. La petite fée elle sait exactement ce qui est bon pour toi. La petite fée va veiller à ce que le ventre ballon se gonfle et se dégonfle tout doucement avec ta respiration ».
  • Profitez de ce moment pour vous détendre également et pour partager dans vos pensées l’image du ventre ballon qui se gonfle et se dégonfle au fur et à mesure que votre corps respire cet air calme.
  • Si votre enfant est réceptif et que vous voulez prolonger ce moment, vous pouvez lui raconter un moment de votre vie où vous étiez bien (à la plage, en vacances, au moment d’un câlin, entre amis etc.). Vous aurez alors les yeux fermés et vous décrirez la scène en la revivant avec tout ce qu’elle avait de bon et de serein.

« Quand je ferme mes yeux et que je respire comme ça, ça me rappelle le jour où nous étions tous ensemble à la plage : il y avait papa, maman et toi. On regardait au loin pour voir si il y avait des dauphins et à un moment nous en avons vu un. Le couché du soleil était très joli. On était tellement contents qu’on s’est tous pris dans les bras… »

  • « Tu te souviens ce moment à la plage, comme c’était bien ? »
  • Invitez le à se remémorer un moment agréable de sa journée. « Peut être qu’au moment où l’on se dit ça il te vient une image dans ta tête de quelque chose qui était bien aujourd’hui, un moment que tu as beaucoup aimé ?». S’il ne se souvient pas, vous pouvez l’aiguiller : « Aujourd’hui aussi tu as passé un moment que tu as apprécié. Tu étais… »
  • Si votre enfant n’y parvient pas, demandez lui de vous raconter le dernier dessin animé ou le dernier livre qu’il a apprécié. En se replongeant dans cette histoire il va automatiquement entrer en état modifié de conscience sans s’en apercevoir.
  • Dès qu’il parvient à se souvenir d’un moment agréable demandez lui : « Peux-tu me décrire cet endroit ? Il faisait froid ? il faisait chaud ? C’était le matin ou le soir ? Tu étais seul ? Ou bien avec qui étais-tu ? Quelles couleurs il y avait ? Pourquoi étais-tu content d’être là ?»
  • Renforcez ce moment agréable pour lui : « Ca avait l’air super en effet ! C’est un très bon souvenir ! Je sens que tu as vraiment aimé ce moment/film»
  • Aidez le à associer avec d’autres souvenirs agréables afin qu’il régresse davantage à cet état d’apaisement : « Je suis sûr qu’il y a plein d’autres souvenirs que tu as aimé dans ta tête. La petite fée qui est là et qui sait tout ce qui est bon pour toi elle voit bien qu’il y a plein de moment dans ta tête qui t’ont donné le sourire».
  • « On va bientôt ouvrir les yeux. Respire un grand coup. Tu vas pouvoir ouvrir les yeux tout doucement et peut être que tu as le sourire parce que tu as pensé à tout ce qui est bien pour toi… »